exhortation confession

JOURNEE DU PARDON : POURQUOI UNE DEMARCHE DE CONFESSION ?

La journée du pardon la journée du Samedi 17 Mars de 10 h et 16h, sera l’occasion pour tous ceux qui le souhaitent, de « faire le chemin de la réconciliation » en vue de Pâques à travers le trésor du « sacrement du pardon ». Comme tout sacrement, c’est une démarche personnelle qui mobilise Dieu et son enfant dans l’intimité de la « rencontre personnelle ». Nous sommes des pécheurs d’avance pardonnés. Cependant la démarche de pardon est une « action vivante, dynamique et sacramentelle » de demande et d’accueil. Et pour cela, l’Esprit Saint éclaire la conscience du pécheur et l’enfant de Dieu fait son propre examen de conscience.

Dans le sacrement du Pardon (la confession), nous rencontrons Jésus Christ qui, après être ressuscité des morts appela le souffle de l’Esprit Saint sur les Apôtres - les premiers prêtres - et leur accorda le pouvoir de pardonner les fautes en son nom (Jn 20:23). Le Cœur du Christ est brûlant d’amour pour nous. Son seul désir est que nous fassions l’expérience de sa grande et profonde miséricorde, en accueillant son pardon par la confession de nos péchés. Ce sacrement nous accorde la consolation du pardon reçu du Seigneur et fait grandir notre relation avec le Christ et son Église.

Dans son encyclique Réconciliation et Pénitence, le pape Jean-Paul II suggère que le péché caractéristique des temps modernes consiste en «la perte du sens du péché ». Tenons compte du conseil de saint Jean : « Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous nous décevons nous-mêmes et la vérité n’est pas en nous.».(1 Jn 1:8).

Le sens du péché c’est aussi savoir le regretter et en porter la douleur comme ce qu’on présente à Dieu qui guérit, ce qui signifie la contrition, nécessaire au pardon. Acte de contrition : « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon et que le péché vous déplaît. C’est pourquoi, je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser, de faire pénitence ».

C’est donc un sacrement de guérison qui jaillit directement du mystère pascal. En effet, dit notre pape François, le soir même de Pâques, le Seigneur est apparu à ses disciples, enfermés au cénacle, et, après leur avoir adressé sa salutation « Paix à vous ! », il souffla sur eux et dit : « Recevez l’Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis. » (Jn 20,21-23.) « Avant tout, le pardon de nos péchés n’est pas quelque chose que nous pouvons nous donner à nous-mêmes. Je ne peux pas dire : je me pardonne mes péchés. Le pardon se demande, il se demande à quelqu’un d’autre et, dans la confession, nous demandons à Jésus son pardon.

Le pardon n’est pas le fruit de nos efforts, mais c’est un cadeau, un don de l’Esprit Saint, qui nous comble dans le bain régénérant de miséricorde et de grâce qui coule sans cesse du Cœur grand ouvert du Christ crucifié et ressuscité ». Le pape François dans sa catéchèse dit ceci de magnifique, en commentant la parabole du fils prodigue que le père a embrassé dans ses bras sur le seuil de sa maison : « moi je vous le dis, chaque fois que nous nous confessons, Dieu nous serre dans ses bras, Dieu fait la fête ».

Soyons en fête dans les bras très aimant de Dieu, et osons la rencontre de confiance et de paix. Autrement, si nous ne nous sentons pas prêts à cela, il est aussi possible une simple célébration pénitentielle : écoute de la parole de Dieu, méditation, prière personnelle, prière commune finale, bénédiction, le Mardi 20 Mars à 15h à St Joseph et à 20h00 à St Benoît.

Dieu vous bénisse !

Père Vast-Amour ADJOBI

AUTRES SACREMENTS

 

-Eucharistie.
Pour les enfants, la préparation et la célébration de la Première des Communions se fera en lien avec la 2ème étape du catéchisme (habituellement CM1) et se déroulera sur 5 dimanches dans l’année dans le cadre d’une messe paroissiale.


-Pardon - Réconciliation.
Il serait dommage de nous priver de goûter à ce sacrement de l’amour de Dieu dans toute sa dimension spirituelle et humaine.
Différentes formes de célébrations sont proposées tout au long de l'année, en particulier lors des temps forts de l'année liturgique. Elles sont annoncées à l'église et affichées aux portes des églises St Benoît et St Joseph.

Vous pouvez aussi toujours vous adresser à un prêtre pour un dialogue personnel.


-Onction des malades.
Ce sacrement apporte un réconfort spirituel au malade dans sa lutte contre le mal. Demandez ou faites demander un prêtre. Il est souhaitable que la célébration se fasse en présence des proches. Ce n’est pas le sacrement des derniers moments! Avec l'équipe responsable, une célébration communautaire est d’ailleurs proposée à la paroisse au temps pascal.

 

 

BAPTEME

Le Sacrement du Baptême

 

Il marque l’entrée dans la communauté chrétienne.

 

Réunions de préparation

 

Tous les parents sont invités à un samedi de préparation au baptême de leurs enfants, y compris ceux qui baptisent leurs enfants hors de la paroisse.

Elles se déroulent dans une salle derrière l’église St Joseph (27 rue Monsieur Vincent) de 14h30 à 17h30.

JSN Mico template designed by JoomlaShine.com